Accéder au contenu principal

Hacker la préparation de visite au musée

Il est étonnant de constater à quel point un matériel numérique peut être lié à un seul type d'usage : je prendrai ici l'exemple de la table tactile, mise en valeur depuis plusieurs mois au Palais des Beaux-Arts de Lille.

© PBA Lille


Courant 2017, le PBA Lille a repensé son espace d'accueil (l'Atrium accessible à tous, gratuitement) pour intégrer différents dispositifs de médiation numérique :
  • une nouvelle appli mobile
  • un espace gigapixels
  • un visioguide
  • un parcours-jeu sur tablette
  • des tables tactiles
L'ensemble est remarquable et offre au visiteur de nombreux enrichissements de visite. Arrêtons-nous sur le dernier point : les tables tactiles.

Interactives, elles proposent de naviguer seul ou en groupe dans un corpus de contenus. Leur technologie permet d'imaginer une multitude d'usages pour animer et stimuler la créativité des visiteurs ; toutefois ici un seul type d'usage est préconisé, la préparation de visite.
  • Découvrez l’histoire du musée
  • Explorez une sélection de 350 chefs-d’œuvre
  • Choisissez un parcours de visite  
  • Composez votre propre parcours de visite
  • Éditez votre parcours
Le dispositif, très bien conçu, est optimisé pour la capitalisation d'informations avant l'entrée dans le musée.




Pour ma part, j'aurais tendance à utiliser ces tables tactiles après ma visite - notamment parce que le musée me propose d'imprimer un parcours personnalisé.

Voici des idées d'utilisation a posteriori :
  • retrouver les œuvres que j'ai préférées
Ceci implique de passer quelques minutes sur table tactile pour retrouver chaque œuvre. L'intérêt est de conserver des informations qualifiées et de pouvoir les lire tranquillement dans un autre contexte.

Pour gagner du temps, on peut imaginer un système de "capture" des œuvres pendant la visité du musée :  par exemple avec la technologie de MuseoPic.

  • préparer un parcours pour un(e) ami(e)
Un(e) ami(e) passe le week-end à la maison et vous ne pouvez pas l'accompagner au musée ? Le livret papier ou l'envoi PDF d'un parcours personnalisé lui permet de visiter les collections sur votre recommandation.

Dans ce scénario, ce serait génial de pouvoir personnaliser le texte lié à une œuvre pour ajouter ses propres commentaires.

    • encourager la diversité avec un groupe
    Avec des élèves en visite au musée, des étudiants, un groupe de museomixeurs... La table tactile permet d'éditer un corpus de livrets à comparer et échanger. Là encore, la possibilité de personnalisation serait bienvenue.

    D'autres idées ?
    Partagez-les en commentaire !

    ...

    Pour terminer, je tiens à remercier Florence Raymond et l'équipe du PBA Lille pour son accueil lors de la rencontre intercommunautés Museomix ! Félicitations pour votre travail, nous avons passé un très agréable moment auprès de vos collections.

    Commentaires

    Posts les plus consultés de ce blog

    Pokémon réenchante le monde

    20 ans après la création de la franchise, Pokémon lance son jeu sur mobile en réalité augmentée : Pokémon Go. Le principe ? Au lieu de balader votre personnage dans un univers virtuel, vous êtes le personnage à balader dans le monde réel.

    Naturellement, parler à la machine

    Lors de son intervention au Web à Québec 2017, Mat Velloso (Microsoft) insiste : non, il n'est pas nécessaire de parler à un robot de conversation alors qu'on peut tout simplement cliquer sur un bouton...

    Sous l'Equateur, retournement de situation

    A l'étranger, on ressent les différences culturelles par un ensemble de petits détails : la manière de se saluer, la forme et le voltage des prises électriques mais aussi... l'application utilisée par nos interlocuteurs pour communiquer.