Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du mars, 2018

Dis Google... bonjour !

Entre gadget ridicule et espionnage au profit des GAFA, les assistants personnels comme Google Home ou Alexa d'Amazon déclenchent par leur nature et leur nouveauté une levée de boucliers. Et si ces assistants conçus pour la maison nous ouvraient aussi au monde ?
Un espionnage pas si nouveau Si vous avez acquis Google Home – l’assistant personnel intelligent de Google pour la maison -, alors vous connaissez ce sentiment de solitude lorsque vos interlocuteurs, incontournablement, vous posent la question :

Mais… ça t’ennuie pas d’être espionné toute la journée ?
Cette question émane d’une rumeur populaire – fondée ou infondée, je ne sais pas – selon laquelle Google Home activerait ses micros en continu afin de capter tous les bruits de son environnement, indépendamment de son activation par la phrase magique « Dis Google » ou « OK Google ».

S'il est vrai que l'assistant enregistre tous les requêtes qu'on lui adresse vocalement, quelle est la différence avec les recherc…