Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du février, 2014

Seacoal VS Fort McMoney, le goût du charbon

Peut-on exposer la parole des minorités dans un documentaire classique ? Non, il faut chercher plus loin, semblent répondre à la fois Seacoal et Fort McMoney, à 30 ans d'intervalle.

Intertextes
Qu'on le veuille ou non, l'événement 2013-2014 du webdocumentaire s'appelle Fort McMoney. L’œuvre de David Dufresne déchaîne les critiques et interroge les fondamentaux de l'interactivité, de l'engagement et de notre rapport à la réalité.

En 1985, le collectif Amber réalise Seacoal, un documentaire expérimental, puisqu'il s'agit de fictionnaliserle quotidien d'une communauté du Nord-Est de l'Angleterre, qu'on appelle les charbonniers de la mer.




Ces deux projets ont en commun la recherche d'une forme hybride, supposé meilleur réceptacle de la parole des minorités, qu'un format documentaire classique.

Le premier, Seacoal, va miser sur la fiction (très) documentée. Le second, Fort McMoney, va parier sur le jeu documentaire et les principes de g…