Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du juin, 2016

Comment est-ce que tu snap ?

On n'écrit pas de la même manière une lettre ou un SMS. Idem sur les réseaux : un tweet n'est pas un post, n'est pas un pin, n'est pas un snap, n'est pas un like et ainsi de suite. Peut-être même ne dit-on pas la même chose d'un réseau à l'autre... Le choix de l'outil détermine en grande partie le type de relation qu'on engage : réfléchi ou spontané, professionnel ou personnel, décalé ou contextualisé. 
La révélation Snapchat Pourquoi utiliser Snapchat, système d'envoi de photos annotées et détruites automatiquement après lecture, alors que j'utilise déjà d'autre réseaux, de manière régulière ? 
Mon frère m'invite à m'inscrire et insiste : tous ses amis sont sur Snapchat, ils ne communiquent plus que comme ça, c'est rigolo. Et moi d'argumenter : on s'appelle, on s'envoie des SMS, on se voit régulièrement, pourquoi une application de plus ?
Je sous-estimais la force du format. Installer Snapchat et l'utiliser …

Constituer un collectif

Nos découvertes et nos apprentissages sont de plus en plus guidés par des parcours sur-mesure et des recommandations personnalisées : parcours scolaire, écoute musicale, programme sportif, rencontres amoureuses, achats en ligne... Dans ce contexte, à quelles conditions pouvons-nous encore faire émerger un esprit collectif et l'entretenir ? 
Rien ne va plus Dans son article La pédagogie et le numérique : des outils pour trancher ? (extrait de l'ouvrage L’école, le numérique et la société qui vient, 2012), Philippe Meirieu fait le constat d'une dérive comportementale chez les élèves d'aujourd'hui, qui découlerait d'une dérive structurelle plus profonde de l'institution École : 
En quelques années, nous sommes passés d’une logique institutionnelle stabilisée, avec des places définies dans une architecture physique et symbolique acceptée par tous, à une « logique de service » où chacun vient, au gré de ses humeurs et de ses demandes, profiter de l’offre scolair…