Accéder au contenu principal

Se documenter sur l'impression 3D au fablab de Lyon


L'impression 3D... On en parle beaucoup, quitte à lui attribuer la paternité d'une troisième révolution industrielle.

Avec elle, on peut créer des objets décoratifs, mais surtout repousser les limites de la médecine (en témoigne cette prothèse de Scott Summit ci-dessus, une œuvre à part entière), de la gastronomie, et même de l'industrie, en relocalisant la fabrication au cœur des ateliers.

Nous n'en sommes pas encore là, mais les usages se diversifient, les technologies évoluent... Bref il était temps de faire un point.

Où se trouve la Fabrique d'Objets Libres ?

La case départ s'appelle la Fabrique d'Objets Libres, fablab installé au 13, rue de Girié, dans le 3ème arrondissement de Lyon. Il faut oser rentrer dans cette bâtisse !

Pourtant, une fois à l'intérieur, on découvre des associations qui mettent leur savoir-faire au profit de l'entraide et de la solidarité. Et surtout... l'atelier du fablab, dans lequel travaillent des mordus du manuel, qui s'acharnent depuis le matin à monter leur propre imprimante 3D, arrivée en kit.


Un week-end, un workshop, une conférence

N'ayant pu consacrer deux jours au workshop, j'en profite tout de même pour assister à la conférence FabLab Talk : l'impression 3D Open Source.

Des intervenants de la fabrique et de Dood Studio nous présentent les dernières innovations, et font le point sur les RepRap et autres noms barbares...

Pour tout savoir sur l'impression 3D, lisez mon Storify : http://storify.com/celia_cbo/fablab-talk-l-impression-3d-open-source

Merci pour votre lecture !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Pokémon réenchante le monde

20 ans après la création de la franchise, Pokémon lance son jeu sur mobile en réalité augmentée : Pokémon Go. Le principe ? Au lieu de balader votre personnage dans un univers virtuel, vous êtes le personnage à balader dans le monde réel.

Comment nous vivons, comment nous pourrions vivre

Dans sa conférence How we live and how we might live, donnée entre 1877 et 1884 en Angleterre, William Morris propose une nouvelle forme d'organisation du travail

Naturellement, parler à la machine

Lors de son intervention au Web à Québec 2017, Mat Velloso (Microsoft) insiste : non, il n'est pas nécessaire de parler à un robot de conversation alors qu'on peut tout simplement cliquer sur un bouton...