Accéder au contenu principal

Less Colour, More Life

Un court article de détox numérique qui ne repose pas sur le contrôle du temps d'écran mais sur sa couleur. Vous ne verrez plus votre téléphone comme avant. 

 

David Attenborough (et un perroquet)

 

Un soir, mon deep scroll est interrompu par cet article posté par Wired : il s'intitule Try Grayscale Mode to Curb Your Phone Addiction. Son auteur, David Nield, recommande la mesure qui s'avère selon lui la plus efficace pour réduire son temps d'écran, à savoir passer son téléphone en nuances de gris. 

Surprise, et très sceptique quant à l'impact réel de ce conseil, je mets aussitôt en application les consignes pour supprimer les couleurs de mon Fairphone sur Android. Je découvre ainsi l'existence du « Mode coucher » qui fait partie des fonctionnalités du bien-être numérique de Google. L'idée est de calibrer notre téléphone pour qu'il nous sollicite moins sur des heures dédiées au sommeil. Parmi les automatisations possibles, on trouve facilement l'option qui nous intéresse : 

 

 

J'active les nuances de gris et reprends ma navigation infinie sur Twitter. Mais au bout de quelques posts seulement, je m'arrête et ferme l'application. Je suis littéralement ennuyée et écœurée par les contenus gris ! C'est comme si les choses avaient perdu leur saveur... alors à quoi bon continuer ?

Je pourrais vous montrer ici mon fil d'actualités en teintes de gris pour donner une idée de son aspect répulsif (et ça ne tient pas à mes abonnements 😅), mais allons plus loin : faites-en l'expérience vous-même sur votre téléphone et dites-moi en commentaire si l'effet a été aussi radical sur vous. 

Je connaissais les effets de la lumière bleue sur notre santé, et les leviers cognitifs employés par les réseaux sociaux pour nous donner envie d'y passer de plus en plus de temps, mais j'ignorais totalement à quel point les couleurs nous rendaient addicts

Quelle vanité de penser que nous autres, humains, sommes moins sensibles que les autres animaux aux couleurs qui nous entourent ! Si les insectes se font hypnotiser par les longueurs d'onde des fleurs qui leur semblent irrésistibles, pourquoi n'en serait-il pas de même pour ces appétissants petits posts de mon fil ? 

 

Capture d'écran de la bande annonce Life in Colour

 

Le marketing sait depuis longtemps à quel point les couleurs peuvent  « charmer ou complètement repousser » un client potentiel. Quant à leur impact sur les comportements des autres espèces animales, c'est David Attenborough, le meilleur VRP de l'environnement terrestre, qui nous les dévoile dans Life In Colour, un programme de la BBC à visionner sur Netflix France. 

Alors, partants pour voir l'écran en gris ? Si oui, ces perroquets doivent vous paraître bien ternes. Vous avez le droit de désactiver temporairement le Mode Coucher pour les contempler en plein jour.

 

David Attenborough (et deux perroquets)

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

En voyage dans les métavers : plaidoyer pour la diversité

Retranscription illustrée d'une conférence présentée le 25 mai 2022 à Québec dans la catégorie « Innovation » du WAQ (Web à Québec). Merci au comité de programmation pour l'invitation ! ( voir la captation de la conférence)

Ce que l'on connaît de moi

Si je pouvais me réinventer dans un environnement nouveau, que donnerais-je à voir de moi-même ? Sur la plateforme de réalité virtuelle AltspaceVR, un avatar en dit parfois plus long qu'on ne le voudrait...

Trois autres temporalités

C'est la rentrée ! et avec elle les marronniers de l'actualité, comme pour renouer avec le temps des Anciens, celui des cycles et des saisons. On est vraiment obligés de reprendre le rythme ?