Accéder au contenu principal

Des interstices pour discuter

Alors que le web 3.0, celui des objets connectés, pointe son nez depuis déjà plusieurs années, il semble que le web 2.0, celui des interactions sociales, ait encore son mot à dire. Les espaces pour discuter en ligne se multiplient et vont se nicher dans des recoins insoupçonnés.

 




En ce début d'année, un phénomène ridicule et vain (a priori) a émergé sur le réseau Instagram : les samepictureof sont des comptes qui publient tous les jours la même photo. Oeuf, grille-pain ou paire de Crocs... A chacun son image, à chacun son totem. L'important est de publier de manière hebdomadaire, sinon régulière.




Je me représente assez bien le désarroi des archivistes du web face à ces contenus dupliqués à l'infini. C'est comme si l'utilisateur d'Instagram succombait lui-même à la pulsion d'archive (selon le concept de Jacques Derrida), à l'appel d'un événement (la publication du post) qui est par avance neutralisé, transformé en mémoire, en futur antérieur.

Pour les archivistes du web :

Il faut ainsi composer avec la lacune comme avec la redondance, la présence de doublons ou encore de sites statiques, non mis à jour. Alors que les archivistes se demandent ce qu’il convient de faire des redondances ou doublons, on peut avancer qu’ils sont pour l’historien peut-être aussi intéressants que le perpétuel mouvement.
- extrait de l'article L’ogre et la toile. Le rendez-vous de l’histoire et des archives du web de Valérie Schafer et Benjamin Thierry

Sur Instagram, ce mouvement s'initie d'abord dans la légende du post. Ici, egg man poste une question à ses abonnés : comment aimez-vous vos œufs ? ou bien : quelle est votre couleur préférée ? La réponse, peu engageante pour la communauté, ouvre le champ de la discussion avec l’œuf, mais surtout entre utilisateurs.


Dans un épisode du podcast Random, Perrine Signoret a rencontré Sarah, qui a elle aussi commencé un compte Instagram d’œuf :

Elle a créé son compte par hasard, une nuit où elle avait faim et où une subite envie de manger un œuf lui a pris. Elle ne publie pas non plus tous les jours ou du moins, elle ne le faisait pas au début : pendant longtemps, son compte lui a servi de «  journal de bord alimentaire ». Puis, son compte a grossi, notamment grâce à d’étranges sessions de thérapie qu’elle organise entre l’œuf et ses abonnés (oui, oui).

D'un marqueur pour soi jusqu'à l'organisation de séances de rencontres pour les autres, il n'y a qu'un post.




L'image postée n'est qu'un prétexte, un véhicule :

For an increasing number of accounts, a feed post is really just a vehicle for starting a comment thread.
- extrait de l'article How Comments Became the Best Part of Instagram, the Atlantic

Ce n'est donc pas l'objet central, visible, statique, le post, qu'il faut regarder, mais son annotation dynamique, la story ou le thread - comme une note de bas de page qui serait activée à l'infini par ses lecteurs.

Le thread - ou fil de discussion - est une figure majeure du web. Composante essentielle du forum de discussion, adapté sur les réseaux sociaux (comme Twitter) très récemment, il permet à différentes personnes de communiquer.

You can post yourself, but if you comment [on someone else’s post], there’s a greater chance your voice will be heard. It puts you into the conversation.
- extrait de l'article How Comments Became the Best Part of Instagram, the Atlantic

S'introduire dans la conversation ou se faire introduire dans la conversation ; se faire entendre ; faire entendre sa voix ; prendre part à la société ; être quelqu'un qui compte ; devenir adulte.


Il n'est pas anodin de compter majoritairement de jeunes adolescents parmi les gestionnaires de ces comptes apictureof ainsi que dans les échanges de commentaires sur Instagram.

Lorsque j'étais au collège, je me souviens avoir passé des heures à jouer en ligne sur Ogame, un MMORPG gratuit de conquête spatiale lancé en 2002 par GameForge et toujours actif aujourd'hui (non, je n'y joue plus !).




Le principe de ce type de jeu est de vous amener à jouer longtemps : au démarrage, vous parvenez rapidement à construire des vaisseaux et à multiplier vos ressources. Puis, le jeu exige de plus en plus de temps pour produire de nouveaux éléments. Pour occuper l'attente, deux catégories d'activité s'offrent à vous : hors ligne (IRL) ou en ligne.

C'est là qu'intervient le forum. J'avais montré patte blanche pour rejoindre un groupe qui développait tout un univers fictionnel autour de leurs personnages. C'est ainsi que j'avais commencé à rédiger des histoires, une mythologie, bref tout un imaginaire qui justifiait en quelque sorte mon addiction au jeu. Peu à peu, l'intérêt d'écrire avait supplanté l'intérêt de conquérir.




Si vous voulez vous promener dans cet espace hors du temps, la communauté Ogame anime toujours un forum dédié à l'écriture appelé La Constellation de la Plume.




Un petit clin d’œil au passage à Polaris, l'un des univers d'Ogame mais aussi un (vrai) lieu de création artistique à Corbas qui présentera cette année un projet de livre-jeu virtuel intitulé La Maison Perchée. L'espace intergalactique sera confiné aux murs d'une maison dans laquelle les joueurs partiront à la rencontre des créatures oniriques inventées - et (d)écrites - par d’autres...

C'est un autre forum, pour des adolescents à peine plus âgés, qui fait parler de lui depuis quelques années : le BlaBla 18-25 ans sur Jeuxvideo.com


En effet, ce forum sans sujet dédié serait devenu un espace de débat politique, favorable en particulier aux idées d'extrême-droite. Il s'agirait en réalité d'un faible pourcentage d'utilisateurs (6%) surnommés "les petits bras", qui alimenterait les contenus militants, en usant d'un lexique codé où les arbres et les noix sont des pied-de-nez à la modération.


illustration : Agathe Dahyot TDR Le Monde

L'anonymat fait partie de la nature du forum de discussion :

Il est déconseillé de poster sur un forum avec son nom réel car les discussions d'un forum sont asynchrones, ce qui signifie qu'un message laissé un jour sur un forum a vocation à rester éternellement. Ainsi, si vous postez sous votre vrai nom, il est possible de retrouver les traces de toutes vos discussions sur l'ensemble des forums que vous aurez fréquenté.

Si l'écrit reste "éternellement", il en est différent pour la voix. Restons dans le domaine du jeu vidéo puisqu'il est si fécond en interactions sociales.


Dans un jeu en ligne multijoueur, il est souvent nécessaire de se coordonner avec ses coéquipiers. Étant donné que les mains du joueur sont occupées à manipuler souris et clavier, c'est par la voix que l'interaction se fait. Plusieurs services permettent de gérer un flux vocal : par exemple Discord un chat gratuit, sécurisé, pensé pour les gamers et qu'Ogame a d'ailleurs adopté.





Qu'est-ce qui se joue lors de ces interactions vocales ? Pas uniquement du jeu... Tout comme les posts Instagram et les forums de jeux vidéos sont le véhicule aux discussions du quotidien, le chat vocal fait lui aussi office d'interstice dans le web du divertissement.

Florent Derue, animateur du podcast Recharge, a récemment partagé une offre de stage du Ministère des Armées pour le moins originale : Rétro-conception & exploitation des protocoles de jeux vidéo.



Extrait de l'annonce Fortnite-offre-de-stage.pdf :

De plus en plus de personnes utilisent les jeux vidéo connectés [...] afin d’en détourner leur utilisation première. En effet, les moyens de communication mis à disposition dans ces jeux sont utilisés de manière furtive afin d’échanger de l’information spécifique.

Violence des jeux vidéos, manque de modération des réseaux sociaux : la liberté du web se retourne régulièrement contre elle pour en faire des coupables idéaux. Et s'il s'agissait en fait d'inventer de nouvelles infrastructures pour créer du lien social, comme Eric Klinenberg le conçoit IRL avec les bibliothèques ?


Les utilisateurs actifs des réseaux et des forums nouent des liens en ligne. Ils échangent des informations, répondent à leurs questions (qu'elles soient anodines ou existentielles), s'apportent réconfort et (ré)assurance. Parfois, ils sauvent des vies ou enquêtent sur des mystères inexpliqués. Lier tout à tout : c'est précisément l'esprit du web tel qu'il a été conçu par Tim Berners-Lee, il y a trente ans.

Alors que la consommation énergétique du web est pointée du doigt, souvenons-nous de laisser des interstices ouverts pour les discussions. Nous en avons eu besoin pour nous construire en tant qu'individu, et les générations suivantes en auront besoin également.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Exiger la diversité #ForTheWeb

Selon le concept du refroidissement social, l'exploitation de nos données nous conduirait à l'auto-censure de nos comportements en ligne, donc à un appauvrissement généralisé. Et si on devenait moins transparents en 2019 ?

Le webdocumentaire en école d'art

Du 2 au 4 mai, j'ai été invitée par l'école supérieure d'art des Pyrénées à animer un workshop dédié au logiciel de conception interactive Klynt. Retour sur les productions des étudiants, en particulier avec le projet de Monika Noworyta (crédits image).

Sous l'Equateur, retournement de situation

A l'étranger, on ressent les différences culturelles par un ensemble de petits détails : la manière de se saluer, la forme et le voltage des prises électriques mais aussi... l'application utilisée par nos interlocuteurs pour communiquer.